Déstabilisez vos croyances limitantes et gagnez en efficacité ! partie 1

Déstabilisez vos croyances limitantes et gagnez en efficacité ! partie 1

Déstabilisez vos croyances limitantes et gagnez en efficacité ! partie 1

 

Dans mon dernier article je vous ai présenté ce que sont les croyances limitantes et comment elles se construisent. Je vous ai ensuite donné des astuces pour repérer vos propres croyances limitantes.

Je vous apporte ici des astuces complémentaires pour déstabiliser ces pensées toxiques. En diminuant leur impact, vous pouvez vous remettre en recherche de solutions et agir pour accroître votre efficacité d’entrepreneure.

Se débarrasser de ses pensées toxiques demande du temps et de l’énergie. C’est pourquoi j’ai finalement décidé de vous présenter ces astuces en deux articles. Vous pouvez les expérimenter tranquillement et ainsi vous les approprier correctement.

 

Prenez conscience de leur existence

Vos croyances limitantes agissent à votre insu. Elles influencent et restreignent vos décisions et vos actions, tant que vous n’en avez pas conscience ! Dès que vous mettez le doigt dessus, vous reprenez le contrôle de vos pensées. Vous pouvez alors décider de les modifier et agir en conséquence.
Cette première étape de prise de conscience que j’ai abordée dans mon article précédent est cruciale. Je vous invite donc dans le futur à y revenir régulièrement.Toutes vos croyances ne vont pas faire surface en une seule fois ! Certains contextes et situations seront plus propices à la découverte de certaines croyances. D’où l’importance de se questionner régulièrement sur ses croyances limitantes.

 

Sortez de la généralisation

La deuxième étape consiste à vous extraire de la généralisation que vous avez mise en place. Prenez l’habitude de remettre systématiquement votre croyance dans son contexte. Reformulez votre pensée en ajoutant les détails de la situation à laquelle elle se rapporte.
Voici un exemple pour illustrer mes propos.
« Le téléphone sonne. Sylviane le décroche. A l’autre bout du fil, elle entend une cliente très énervée. Cette cliente commence à critiquer la qualité de ses produits. Son ton est sec. Elle parle très vite. Sylviane n’arrive pas à placer un mot. Avant même qu’elle ait pu répondre, la cliente lui raccroche au nez !

C’est alors que Sylviane s’entend dire « Décidément, je ne sais vraiment pas m’y prendre avec les clientes au téléphone! ». Sylviane se sent très souvent tendue lorsqu’elle décroche son téléphone. »

En remettant sa pensée dans son contexte, Sylviane pourrait se dire : « Aujourd’hui, je ne me suis vraiment pas sentie à l’aise au téléphone avec cette cliente. Son agressivité et son flot de paroles m’ont vraiment déstabilisé. Du coup, je suis restée sans voix ! »

A partir de cette reformulation, Sylviane peut se rendre compte que son malaise est certainement lié à l’agressivité de cette cliente.
Elle peut alors s’interroger :
Est-ce que je réagis de cette façon avec toutes les clientes ? Ou est-ce je le fais uniquement avec celles qui sont énervées ?
Est-ce directement lié à cette cliente en particulier ?

Ainsi, elle se donne la possibilité la prochaine fois de décrocher son téléphone avec beaucoup moins d’appréhension. Elle peut d’ailleurs rechercher des exemples d’échanges téléphoniques réussis avec ses clientes. Avec le temps, elle accumulera de plus en plus d’indices qui démontent véritablement sa croyance : « Décidément, je ne sais vraiment pas m’y prendre avec les clientes au téléphone! ».

En sortant de la généralisation, elle se donne aussi la possibilité de rechercher une solution pour améliorer ses échanges téléphoniques lorsqu’elle est avec une cliente stressée, voir agressive.
Qu’est-ce qui pourrait m’aider à réagir calmement face à l’agressivité d’une cliente.
Comment puis-je désamorcer cette agressivité ?

Je vous invite maintenant à vous engager comme Sylviane dans ce processus pour sortir de la généralisation que vous avez mis en place en créant chacune de vos croyances. Remettez-les dans leur contexte et vous verrez très vite que vous ne fonctionnez pas systématiquement selon vos pensées toxiques ! Vous pourrez alors rechercher des solutions pour répondre au problème spécifique que vous rencontrez.

Je vous donne rendez-vous dans mon prochain article pour découvrir d’autres astuces afin de vous aider davantage à déstabiliser vos pensées toxiques.

 

Merci de me laisser une petite trace de votre passage !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.