Les 4 erreurs à éviter pour élaborer son projet de changement professionnel

Les 4 erreurs à éviter pour élaborer son projet de changement professionnel

Les 4 erreurs à éviter pour élaborer son projet de changement professionnel

 

Si aujourd’hui, vous sentez une fracture entre vous et votre travail, si votre vie professionnelle ne vous satisfait plus, alors il est temps d’agir pour introduire des changements dans votre vie professionnelle.
Au fond de vous, vous savez que c’est LA SOLUTION et en même temps vous hésitez ! Pour vous aider à aller de l’avant, je vous invite à lire ou relire les nombreux avantages que vous obtiendrez en élaborant votre projet de changement professionnel.
Vous êtes prête maintenant à agir ?
Alors voici tout d’abord, 4 erreurs à éviter pour élaborer votre projet de changement professionnel. J’ai eu le plaisir de partager ces 4 pièges la semaine dernière lors d’un Facebook live (enregistrement à découvrir à la fin de cet article) et surtout ce qu’il y a à gagner pour élaborer son projet, en les évitant.

 

Erreur #1 : foncer tête baissée, sans prendre le temps de faire un point sur sa vie professionnelle.

Quand ça ne va plus au travail et qu’on a pris la décision de changer les choses, on a envie que ça aille vite pour se retrouver dans une situation plus agréable. En effet, ce n’est jamais très confortable d’être assise entre 2 chaises. Alors parfois, on a tendance à aller vite et on oublie de se poser les bonnes questions.

Ou alors, on ne sait pas trop comment s’y prendre pour changer les choses. On est tellement obnubilée par ce qui va se passer demain, qu’on en oublie de se retourner pour faire le point sur ce qui s’est passé hier.

Enfin notre expérience professionnelle est parfois tellement frustrante, voire douloureuse, qu’on a qu’une envie, c’est ne plus y penser, voire même de l’oublier.

Or, toute votre expérience professionnelle passée est une mine d’or, qui vous donne des indices très précieux pour élaborer votre projet de changement professionnel. Encore, faut-il se donner le temps de reconnaître cette richesse pour ensuite pouvoir l’exploiter.

Si vous prenez ce temps, vous allez pointer du doigt les éléments sur lesquels repose votre épanouissement professionnel. Vous pourrez donc inclure ces éléments ou certains d’entre eux dans votre nouveau projet professionnel.

 

Erreur #2 : ne pas vous autoriser à écouter vos envies, vos rêves.

Pourquoi, risquez-vous de tomber dans ce piège ?
Simplement, parce que nombre d’entre nous n’ont pas appris à écouter et à se connecter à leurs envies. Et parfois même, on nous a répété de ne pas le faire. Rappelez-vous. N’avez-vous jamais entendu dans votre enfance des phrases du style : « arrête de rêver », « arrête de t’écouter », « fais ton travail », « fais ce que je te dis », « va faire telle et telle chose » !
Ces petites phrases qui peuvent sembler anodines, ont en fait un impact énorme sur nous, et sur la façon dont nous agissons aujourd’hui, si nous n’y prenons pas garde. Ces phrases nous ont incité à nous focaliser sur le FAIRE et à oublier l’ÊTRE. Et l’ETRE, ce sont NOS désirs, NOS envies, NOS rêves.

 

Que va-t-il se passer si vous vous autorisez à écouter vos désirs ?
Vous allez ressentir de l’élan, de l’impulsion, de l’énergie pour avancer dans votre projet de changement. Lorsque vous osez rêver vous déclenchez et ressentez en vous des émotions très positives qui vous donne cette énergie. Et cette énergie, elle est essentielle pour mener à bien un projet de changement. C’est un carburant très précieux !

Vous autoriser à rêver va vous donner aussi VOTRE idéal de vie professionnelle à suivre pour élaborer votre projet (et pas celui du dernier ou de la dernière qui vous aura donner son avis, ce que l’on a parfois tendance à faire quand on se sent perdue). Enfin garder à l’esprit votre idéal de vie professionnelle tout au long de votre chemin, vous aidera notamment dans les moments plus difficiles.

 

4 erreurs projet changement professionnel

 

Erreur #3 : croire qu’il n’y a qu’un seul projet possible 

Nous avons souvent tendance à projeter sur nos rêves, un et un seul projet de changement professionnel. C’est plus simple pour nous et cette correspondance directe nous rassure aussi.

Et puis parfois, on se dit aussi que quitte à changer, autant faire un grand pas. Faire un grand pas, peut très bien fonctionner. Mais, parfois ce grand pas peut aussi nous bloquer, à cause de toutes sortes de résistances dont on n’est pas forcément consciente. On peut alors estimer le projet irréalisable et du coup simplement abandonner.

Entrevoir plusieurs pistes de changement professionnel correspondant à différents degrés d’évolution, peut nous rassurer. Nous évitons ainsi de nous dire, ce n’est pas possible pour moi (si le projet unique que nous avions à l’origine, nous semblait infaisable).

Cette solution permet aussi de s’ouvrir à des possibilités auxquelles nous n’avions pas pensé au début et qui au final peuvent s’avérer mieux pour nous. Et cela nous permet aussi de rester ouverte à des opportunités qui peuvent se présenter en chemin.

Enfin, avoir plusieurs projets de changement professionnel nous amène à les comparer entre eux, et donc à mieux nous les approprier.

 

Erreur #4 : ne pas s’occuper de nos propres résistances au changement 

Nous ne sommes pas toujours conscientes ou pleinement conscientes de nos résistances.
Et lorsqu’on en a conscience, elles nous encombrent, on ne sait pas quoi en faire. Alors, on les met de côté, on les glisse sous le tapis, on fait tout pour les oublier.

Pourtant, avoir conscience de ses résistances permet d’avoir une idée sur la façon dont on va avancer pour l’élaboration du projet et pour sa mise en œuvre. Est-ce que ça va être fluide, est-ce qu’on risque de ramer ? Cette prise de conscience a donc un impact important sur le choix éventuel du projet, que nous allons faire si on en a plusieurs.

D’autre part, le fait de reconnaître et d’accueillir nos propres résistances, permet aussi de les dédramatiser. Dès ce moment, elles ont déjà moins d’impact.

Et puis, on peut aussi anticiper par rapport à ses résistances. On peut mettre en place des antidotes, c’est-à-dire des actions, des comportements des stratégies pour éviter d’être ralentie par nos résistances !!

 

Alors, êtes-vous prête à agir mainteant ?

C’est à vous maintenant d’élaborer votre projet de changement professionnel en veillant à ne pas tomber dans les 4 pièges que je viens de vous décrire. Si vous souhaitez être davantage guidée pour construire plus aisément votre projet, je vous invite tout d’abord à compléter le questionnaire évaluez votre besoin. Je vous proposerai ensuite un entretien téléphonique au cours duquel nous vrrons ensemble comment je peux vous aider pour construire votre projet.

Voici l’enregistrement vidéo du Facebook live si vous préférez le regarder. Début de la mini-conférence au temps 1:16.

Le programme dont je parle dans la vidéo n’est plus accessible pour l’instant. Si vous souhaitez de l’aide pour construire votre projet de changement professionnel, commencez par compléter le questionnaire évaluez votre besoin.

Merci de me laisser une petite trace de votre passage !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.