Le mal être au travail : vous concerne-t-il ?

Le mal être au travail : vous concerne-t-il ?

Le mal être au travail : vous concerne-t-il ?

 

Pourquoi ai-je choisi cette question comme titre d’article.

Parce que faire le constat, que OUI, vous êtes bien concernée par le mal être au travail est le premier pas indispensable, pour en sortir.

Vous allez me dire, c’est évident !

Ah oui ! Eh bien, je n’en suis pas si sûre.

Evident, peut-être sur le papier, mais dans le quotidien de certaines femmes, peut-être pas. Notamment chez les femmes qui ne font pas confiance à leur ressenti et parfois même le nie.

Si vous êtes l’une d’entre elles, vous trouverez dans cet article, quelques clés pour vous permettre de repérer de façon sûre, si vous êtes ou pas, concernée par le mal être au travail.

 

1ère clé  : observez ce qui se passe en vous.

Observer ce qui se passe en soi, n’est pas toujours aisé.

Pour peu, qu’on ait été éduquée à ne pas prêter attention à soi, on peut très bien passer à côté de ce qui se joue en soi.

Alors, je vous invite à faire une pause.
Je vous invite à observer ce qui se passe en vous, lorsque vous êtes au travail ou que vous pensez à votre travail.

Quelles sont les émotions qui se déclenchent en vous ?

Sont-elles dans l’ensemble plutôt plaisantes, plutôt déplaisantes ou très déplaisantes ?

Diriez-vous par exemple comme Sylvie, que parfois dans la journée vous êtes mal à l’aise et chagrinée par ce qui se passe.

Ou comme Sabine, que très régulièrement vous sortez le soir du boulot en étant tendue et découragée.

Ou alors comme Danièle, que chaque matin vous êtes sur la réserve et désabusée en pensant à votre journée de travail.

 

2ème clé : écoutez et prenez en compte ce qui se passe en vous !

Vous venez d’observer de l’extérieur ce qui se passe en vous au niveau émotionnel.

Maintenant, je vous invite à faire un pas de plus, en écoutant vraiment ce qui se passe en vous.

Ecoutez ce qui se passe en soi, ça veut dire prendre en compte ce que l’on ressent.

Ici encore, ça peut être difficile.

Ça peut l’être si vous avez grandi en entendant des petites phrases du style : sois forte ; fais-en plus ; soit responsable ; arrête de faire des vagues ; arrête de t’écouter, arrête de te plaindre …

Dans ce cas, je vous encourage vraiment à prendre de la distance par rapport à ces petites phrases. Laissez-les de côté pour un temps et prenez pleinement en compte ce que vous observez en vous.

De même, ne vous laissez pas parasiter à cette étape, par toutes les peurs et les croyances, qui pourraient apparaître, en vous projetant déjà dans l’avenir.

Restez bien pour l’instant à cette étape du constat, sans préjuger de l’avenir, sans vous demander ce que votre entourage pourrait en penser.

Posez ce constat est une étape essentielle. Prendre pleinement conscience que vous vous sentez mal actuellement dans votre vie professionnelle est primordial. C’est à cette seule condition, que vous pourrez ensuite chercher les causes de votre mal être professionnel et les solutions pour en sortir.

 

Alors, êtes-vous concernée par le mal être au travail ?

Peut-être oscillez-vous entre je ne me sens pas bien et  oh ce n’est pas grave, ça passera ! Alors si vous hésitez, je vous invite à me rejoindre pour une séance diagnostic découverte. Lors de cette séance, je vous aiderai à observer de l’extérieur votre propre situation au travail et à prendre en compte ce qui se passe réellement en vous. Vous pourrez alors poser un diagnostic très clair sur votre situation.

Merci de me laisser une petite trace de votre passage !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

0 Partages
Partagez
Partagez
+1